Reprise Du Travail Après Un Congé Parental

Il y a les mamans actives et les mamans au foyer... Aujourd'hui je peux enfin vous parler de mon retour en tant que femme active.


J'ai toujours été une maman poule, je vous rassure, je le suis encore, mais le jour où je les ai mis au monde je me suis dit qu'ils auraient le meilleur que je consacrerai ma vie pour eux.

Si je reprenais le travail, il était clair que j'allais louper des étapes essentielles de leurs vies et ce n'était pas possible pour moi, je ne me voyais pas louper leurs premiers pas, ainsi que leurs premiers mots...

Pour ma première, j'ai donc pris six mois de congé parental et j'ai repris le travail à mi-temps, malheureusement c'est toujours une question argent. Mais ayant peu d'heures, j'ai pu la voir évoluer et grandir.

Pour mon second, malgré l'argent, j'ai décidé de prendre un congé parental de trois ans, voyant comment ma grande puce avait grandit, je souhaitais profiter pleinement de ces trois années essentielles dans la vie d'un enfant.

Les deux premières années se sont super bien passées, puis en grandissant les deux monstres ont commencé les chamailleries. La maison qui était un havre de paix se transformait en remue-ménage... Des cris à longueur de journée, c'était juste devenu usant, surtout que le grand monstre avec l'école avait pris de l'assurance et de la bouche!!! Puis le manque de sociabilisation, quand on passe ces journées avec des enfants, les sujets restent restreints.

Bref, tout le monde me disait: "tu verras quand tu reprendras le travail, ça te changeras la vie..." cette phrase me faisait plutôt peur, revenir dans le monde du travail, se réadapter, continuer sa journée en rentrant avec les monstres, tout réapprendre, je n'étais pas sereine...
Et pourtant, après avoir recherché du travail quelques mois, j'ai enfin été rappelé pour bosser et étonnamment c'était comme le vélo, je n'avais rien oublié.
Reparler avec des adultes, avoir de vrais pauses car il faut le dire avec des enfants ça n'existent pas et surtout avoir une bonne fatigue, une vraie fatigue physique et non mentale!!!

C'était comme on me l'avait prédit, je revis, c'est un peu dur à dire, j'aime plus que tout mes enfants, je suis même très heureuse de les retrouver le soir, mais j'avais besoin de me retrouver, d'avoir une vie active.

Aujourd'hui, si l'on me demandait quel est le plus dur des métiers au monde, je répondrais "mère au foyer", c'est un travail 7j/7 et 24h/24, les temps de pauses sont très rares et pourtant c'est le seul travail payé en nature avec pleins de bisous, de câlins et beaucoup d'amour. Je le referais si c'était à refaire pour le bien-être de mes enfants.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire